Les entreprises courtisent les associations étudiantes - 2Empower Insights

Les entreprises courtisent les associations étudiantes

Lorsqu’un étudiant intègre son école, une question lui vient rapidement à l’esprit : quelle association vais-je rejoindre ?

Les Grandes Ecoles de commerce sont dotées d’un tissu associatif extrêmement riche, il y en a pour tous les goûts : association de littérature, sportive, festive, club d’œnologie, humanitaire… chacun trouvera une ou plusieurs associations lui correspondant.

 

 

L’importance des associations dans les Grandes Ecoles

Traditionnellement, les associations étudiantes rythment l’année scolaire pour les étudiants de Grandes Ecoles, qui ne comptent plus les heures investies en leur sein. Presque tous les étudiants des Programmes Grandes Ecoles font partie d’au moins une association.

A l’EDHEC Business School, comme dans certaines autres écoles, les étudiants n’intègrent qu’une seule association. Ils viennent en appui de l’équipe en charge de l’association lors de la première année et sont en responsabilité lors de leur deuxième année. Les étudiants de l’ESSEC Business School quant à eux, sont souvent engagés dans plusieurs structures, les deux expériences sont donc bien différentes.

Les Grandes Ecoles proposent énormément de choix dans la vie associative et si aucune association ne correspond aux envies d’un étudiant, nul doute que celle-ci sera rapidement créée. Face à la croissance des effectifs des PGE, de nouvelles associations sont régulièrement ouvertes pour permettre aux étudiants de connaître cette expérience forte en apprentissage.

Pour beaucoup d’étudiants, l’expérience associative fait partie des expériences les plus riches qu’ils ont reçues en école.

 

 

 

Des associations au fonctionnement proche de certaines entreprises

Certaines associations étudiantes ont un fonctionnement comparable à celui d’une entreprise. Election d’un bureau, responsable de pôle et donc management d’une équipe, trésorerie surveillée à la loupe, communication travaillée… nombreux sont les étudiants qui font leurs armes professionnelles dans leur association.

Notons que certaines associations ont des budgets très conséquents : la Course Croisière EDHEC gère un budget supérieur à 2,5 millions d’euros. L’équipe composée d’une cinquantaine d’étudiants assume durant une année des responsabilités très importantes ; parfois plus importantes que celles qui leur sont proposées lors de leurs premiers emplois.

Certaines associations étudiantes de Grandes Ecoles ont réussi a acquérir une renommée certaine : le 4L Trophy (Desertours en partenariat avec Rennes Shool of Business), le Triathlon Audencia La Baule ou encore Altigliss sont d’importantes associations étudiantes dont la notoriété dépasse le cadre de l’école. Notre média Business Cool, site n°1 des étudiants en école de management, dispose même d’une rubrique consacrée à la vie associative des Grandes Ecoles.

 

Les associations suscitent l’intérêt des entreprises

Fortes de leur ancrage au sein des écoles mais aussi localement, les associations étudiantes intéressent les entreprises. Elles voient au travers de ces groupes d’étudiants en responsabilité un vecteur de communication fort.

Ainsi, les entreprises s’associent aux associations étudiantes pour deux raisons principales :

  1. Donner de la visibilité à leur produit ou leur service,
  2. Travailler leur marque employeur auprès de futurs collaborateurs tout juste diplômés, ou à la recherche d’un stage ou d’une alternance.

 

Passer une journée sur un campus de Grandes Ecoles sans voir le logo d’une entreprise relève du miracle. En plus des administrations des écoles qui accordent aux bâtiments, salle de classe, bibliothèque et autres terrasse le nom d’entreprises partenaires, les étudiants portent fièrement leur veste ou pull d’association où figurent généralement des logos d’entreprises partenaires.

Parmi les entreprises les plus présentes, on retrouvera les cabinets d’audit, les banques, les cabinets de conseil ou encore des boites dont les produits ciblent principalement les jeunes, à l’instar de la solution de paiement instantané Lydia.

Véritables vitrines publicitaires, les associations facturent ces campagnes de visibilité aux entreprises.

 

Panorama des différentes formes de partenariat possibles

Ils visent à promouvoir un produit, un service mais aussi à aider les entreprises à recruter leurs futurs collaborateurs.

Distribution de produits :

Habitués depuis leur arrivée en Grande Ecole à découvrir de nouveaux produits (gratuitement) les étudiants profitent de nombreuses animations.

Ainsi, durant un week-end d’intégration, de nombreux produits sont distribués aux étudiants afin de les convaincre de devenir clients. Ces partenariats sont très importants pour les associations car ils leur permettent de réduire leurs coûts et de faire profiter les participants.

Par exemple, pour son dernier week-end d’intégration, le Bureau des Elèves d’emlyon a établi plus de 70 partenariats avec des marques : Birchbox, Veet, Rhodia, Garnier, Hollywood…Celles-ci ont profité de cet événement pour faire découvrir leurs nouveautés à une cible privilégiée.

 

Distribution de goodies

La distribution de goodies permet aux entreprises de travailler leur image. Ainsi, de nombreux goodies sont donnés aux étudiants afin d’avoir le nom de la marque continuellement avec eux : casquettes, écouteurs, décapsuleurs, stylos, lunettes de soleil… les formats sont aussi nombreux que les entreprises pratiquant cette méthode.

Certains étudiants de Grande Ecole s’amusent même à dire qu’il est possible de reconnaître un autre étudiant de Grande Ecole, dans une gare, rien qu’à son sac. En effet, Deloitte alloue un budget (très) important à la distribution de sacs pour les étudiants qui intègrent les écoles où ils recrutent. Ces étudiants deviennent de fait de véritables ambassadeurs de la marque dans leurs écoles. Rassurons-nous, il suffira de regarder ailleurs pour voir le logo d’un autre « big 4 ».

 

Les pulls ou vestes associatives

Les étudiants portent fièrement leur pull d’association. Ainsi, de nombreuses entreprises considèrent ces pulls comme de véritables vecteurs d’image et nouent des partenariat pour que les étudiants brodent le logo de leur entreprise sur les pulls d’association. Les associations facturent cette prestation et certaines, dont la renommée est établie dans l’école, négocient plusieurs milliers d’euros pour que tous les membres portent le logo. Ces fonds sont par la suite utilisés pour financer une partie de leurs événements.

 

Branding évènement

En novembre à lieu le « KPMG Derby Rhône-Alpes ». L’événement sportif opposant les voisins lyonnais (emlyon bs) et grenoblois (Grenoble EM) est un exemple de branding. KPMG est aussi sponsor du TMT (Tennis Master Tour) organisé par une association de l’EDHEC BS. Ces brandings permettent également de travailler la marque employeur.

 

Des afterworks networking

Organisés par les associations, les afterworks networking sont monnaie courante. Les entreprises paient les associations pour organiser une session réseautage (au sein ou non de l’école). L’association se charge de toute l’organisation et est garante du nombre de participants.

De manière plus formelle, les associations et les services carrière des écoles peuvent s’associer pour travailler avec un partenaire de l’école. Les services carrières ont aussi compris l’importance du relais associatif pour atteindre les étudiants.

Beaucoup d’entreprises font le choix de payer un photobooth où ils mettent leur logo pour que les étudiants repartent avec leur photo accompagnée de la marque de l’entreprise.

 

Recruter son interlocuteur

Outre le partenariat, limité dans le temps (souvent une année) les entreprises profitent des échanges qu’elles ont eus avec leur interlocuteur dans l’association pour lui proposer un poste si ce partenariat a été fructueux. C’est en effet un moyen efficace pour tester le travail d’un potentiel futur collaborateur. En particulier, les étudiants nommés à des postes à responsabilités au sein des grosses associations du paysage des Gandes Ecoles de commerce sont généralement très courtisés par les entreprises.

 

 

Comment réussir son partenariat avec une association ?

 

Sélectionner les associations en fonction des besoins de l’entreprise

Certains événements associatifs ont un rayonnement circonscrit à celui de l’école, quand d’autres peuvent se targuer d’avoir une influence beaucoup plus large.

Par exemple, nouer un partenariat avec l’association audio-visuelle d’une école permet de toucher tous les étudiants de l’école. Nouer un partenariat avec le Triathlon d’Audencia La Baule, permet d’avoir un impact localement. Enfin, s’associer, comme le fait Saint-Gobain lors de la coupe de France des ESC permet d’avoir une influence sur des étudiants issus de différentes écoles.

Aussi, les associations renvoient une certaine image. S’associer avec une association implique mécaniquement d’être lié à celle-ci. Il est donc nécessaire de bien connaître les associations afin de savoir quelle association est la plus en phase avec son image.

Établir un contrat avec une association doit être considéré un véritable partenariat. L’entreprise peut exiger une rigueur professionnelle auprès de l’association étudiante, tandis que l’association attend de l’entreprise d’être considérée au même titre que le sont ses partenaires professionnels. Une mauvaise expérience de partenariat peut avoir un effet néfaste pour les deux parties.

Il est important d’intégrer ce partenariat au sein d’une véritable stratégie. Les actions mises en place avec les associations étudiantes doivent faire échos aux autres actions comme la participation aux forums des écoles, mais aussi la communication digitale de la marque employeur.

Tous ces vecteurs ne sont pas exclusifs, au contraire, ils sont complémentaires. Travailler avec une école n’empêche pas de travailler avec une association ou de développer une véritable stratégie digitale. Bien au contraire, ces éléments constituent des briques à associer pour avoir une communication efficace qui permet aux entreprise de se démarquer.

Si vous souhaitez constuire une stratégie de communication en impliquant les associations ou des communications digitales, entrons en contact ! Fort de son expérience dans l’univers des Grandes Ecoles et dans la communication, l’équipe 2Empower vous propose de co-construire ou repenser une stratégie globale incluant les écoles, les associations et la communication digitale ciblée.

Pour cela rien de plus simple, laissez-vos coordonnées et nous reviendrons vers vous.

 


A lire ensuite