Audit & Conseil - Classement des cabinets les plus attractifs - 2Empower Insights

Audit & Conseil – Classement des cabinets les plus attractifs

Notre dernière enquête, sur les secteurs les plus attractifs pour les étudiants de Grande Ecole de commerce, a souligné le fait que l’audit et le conseil attirent les jeunes : ils sont plus d’un tiers à déjà avoir pensé à travailler dans l’un de ces deux domaines.

Chaque année de nombreux jeunes diplômés, stagiaires et alternants s’orientent vers les cabinets d’audit ou de conseil, faisant ainsi face à un dilemme : quel cabinet privilégier ? Si chacun offre des expériences intéressantes et un apprentissage de qualité, certains cabinets sont indéniablement plus attractifs pour les étudiants. Cela s’explique à la fois par leur renommée, la rémunération qu’ils proposent, mais également les spécialités de chaque cabinet.

 

Contexte et objectifs de l’enquête

Pour réaliser ce classement, nous avons interrogé des étudiants de classes préparatoires et de Grandes Ecoles de commerce, parmi la communauté des lecteurs de Business Cool.
En plusieurs parties, ce sondage nous a tout d’abord permis d’évaluer la popularité de chaque secteur d’activité, avant de réaliser un classement des entreprises les plus attractives, au sein de chaque secteur.

Au-delà d’un simple classement, cette enquête nous a aidés à mettre en lumière les cabinets d’audit et de conseil qui pâtissent d’une manque de visibilité, auprès d’une cible étudiante qui sera, en partie, amenée à travailler dans ces secteurs.

 

Méthodologie et profil des répondants

Au total, ce sont 305 étudiants qui ont répondu au sondage, dont 258 en Grande Ecole de commerce. Parmi ces derniers, plus de la moitié ont intégré une école du top 10 SIGEM (HEC Paris, ESSEC BS, ESCP BS, emlyon bs, EDHEC BS, Audencia BS, Grenoble EM, SKEMA BS, NEOMA BS et Toulouse BS) et on recense 16% de sondés à HEC Paris.

Avec pour référentiel les chiffres 2019 des étudiants scolarisés en CPGE (ECS, ECE et ECT) et en Grande Ecole de management, ce sondage affiche une marge d’erreur de 6%, pour un niveau de confiance de 95%.

 

L’attractivité du secteur de l’audit et du conseil

Au sein de la première partie du sondage, nous avons tout d’abord demandé aux étudiants s’ils se projetaient dans le secteur de l’audit, ou celui du conseil, via la question suivante : « Souhaites-tu travailler dans [secteur concerné] ? ».
Les répondants pouvaient choisir entre plusieurs options :

  • Je ne connais pas assez bien le(s) secteur(s) pour me prononcer
  • Non
  • Oui, j’y ai déjà pensé
  • Oui, tout à fait, je compte y travailler (ou je travaille actuellement) dans ce(s) secteur(s)

 

Réponse Nombre de répondants Pourcentage
Total 305 100%
Oui, tout à fait 49 16%
Oui, j’y ai déjà pensé 99 32%
Non 90 30%
Je ne connais pas assez bien le(s) secteur(s) pour me prononcer 67 22%

Classé 4ème secteur le plus attractif pour les étudiants, l’audit et le conseil souffrent pourtant d’un manque d’informations au sein de la population estudiantine : plus d’un étudiant sur cinq ne dispose pas de connaissances suffisantes pour pouvoir prendre position.

Cette première question, sur l’attractivité du secteur, nous a permis de détecter les étudiants qui étaient en mesure de juger de l’attractivité des cabinets (ceux ayant répondus « Non », « Oui, j’y ai déjà pensé » ou « Oui, tout à fait »). Ainsi, nous avons demandé à ces 238 répondants restants de noter, sur cinq, 19 cabinets de conseil ou d’audit, en fonction de l’échelle suivante :

  • 0 : je n’ai pas du tout envie d’y travailler,
  • 1,25 : je n’ai pas envie d’y travailler,
  • 2,5 : je suis indifférent à cette entreprise,
  • 3,75 : cette entreprise m’attire, j’ai envie d’y travailler,
  • 5 : c’est l’une de mes entreprises rêvées,
  • ? : je ne connais pas cette entreprise ou je n’en sais pas suffisamment sur l’entreprise pour la noter.

Le classement final découle de la moyenne des notes attribuées par les étudiants. La proportion de sondés ne connaissant pas l’entreprise est donnée à titre indicatif, et permet de déceler les cabinets qui disposent d’une plus faible visibilité au sein des Grandes Ecoles de commerce. Cette enquête ne distingue pas les branches audit et conseil des cabinets Big Four.

 

Classement des cabinets d’audit et cabinets de conseil les plus attractifs

Rang Entreprise Note « Je ne connais pas »
1 McKinsey & Company 3,527 15%
2 The Boston Consulting Group (BCG) 3,494 12%
3 Bain & Company 3,159 24%
4 Deloitte 3,056 9%
5 KPMG 3,044 9%
6 PricewaterhouseCoopers (PwC) 2,937 15%
7 Ernst & Young 2,915 14%
8 Roland Berger 2,841 26%
9 Accenture 2,782 16%
10 Oliver Wyman 2,737 32%
11 AT Kearney 2,667 31%
12 Wavestone 2,612 21%
13 Sia Partners 2,538 32%
14 BearingPoint 2,493 28%
15 Mazars 2,488 16%
16 Advancy 2,384 32%
17 Grant Thornton 2,364 31%
18 Kea & Partners 2,308 37%
19 LEK 2,276 37%

 

Analyse du classement

La moyenne des notes s’établit à 2,766/5 et on constate que la moitié des cabinets ne franchissent pas ce seuil. Ce sont également 10 cabinets qui obtiennent un pourcentage d’étudiants ne les connaissant pas plus élevé que la moyenne (22%).

 

Un classement à examiner au regard des étudiants ciblés par les cabinets

Par exemple pour Bain & Company, si l’on regarde au niveau macro en comptabilisant les réponses de l’ensemble des interrogés, presque un étudiant sur quatre affirme ne pas disposer d’informations nécessaires sur le cabinet. Toutefois, ce chiffre est à prendre avec des pincettes car Bain, recrutant uniquement des étudiants du top 3, voire 4, des Grandes Ecoles de commerce, ne cherchera pas forcément à se faire connaître de l’ensemble de la population estudiantine.

En limitant les notes obtenues aux écoles concernées (HEC Paris, ESSEC BS, ESCP BS, emlyon bs), seulement 4 étudiants sur les 65 interrogés disent ne pas connaître Bain, ou ne pas disposer d’assez d’informations pour noter le cabinet. Cela correspond à 6% des étudiants, soit un résultat quatre fois inférieur au pourcentage calculé en se basant sur la population étudiante totale.

Un constat similaire peut être réalisé face à la performance de AT Kearney : relégué au 12e rang du classement global, mais jugé comme le 6e cabinet le plus attractif selon les étudiants qui comptent travailler dans ces domaines, on peut penser que AT Kearney jouit d’une très bonne attractivité et notoriété auprès des étudiants initiés à l’audit et au conseil mais que, malheureusement, il n’arrive pas à toucher l’ensemble de la population estudiantine.

Encore une fois, ces résultats sont en cohérence avec les habitudes de recrutement et communication de AT Kearney. Et si l’on se recentre sur les étudiants du top 5, on constate que le cabinet est classé 7e , et même 3e si l’on ne considère que les sondés souhaitant travailler dans ces secteurs.

Classement des cabinets les plus attractifs pour les étudiants du top 5, qui souhaitent travailler dans l’audit ou le conseil :

Rang Entreprise Note
1 McKinsey & Company 4,375
2 The Boston Consulting Group (BCG) 4,305
3 AT Kearney 3,750
4 Oliver Wyman 3,602
5 Roland Berger 3,382
6 Ernst & Young 3,125
7 PricewaterhouseCoopers (PwC) 2,917
8 Deloitte 2,847
9 Accenture 2,794
10 Kea & Partners 2,679
11 Wavestone 2,569
12 Sia Partners 2,500
13 KPMG 2,426
14 LEK 2,417
15 Grant Thornton 2,386
16 Advancy 2,333
17 BearingPoint 2,279
18 Mazars 1,875

 

Conseil ou audit : un réel dilemme pour les étudiants

Sans surprise, on retrouve les grands noms du conseil McKinsey, BCG et Bain en tête du classement, suivi des plus grands cabinets d’audit, les Big Four : Deloitte, KPMG, PwC et EY.
Cette répartition est symptomatique de la fuite des talents de l’audit vers le conseil, déjà à l’oeuvre depuis quelques années au sein des Grandes Ecoles de commerce.

Lire également : Business Cool – L’audit est-il toujours attractif pour les diplômés d’école de commerce ?

Si les raisons de cette baisse d’attractivité des cabinets d’audit sont à la fois propres aux secteurs d’activité qui peuvent, selon les générations d’étudiants, apparaître comme plus « utiles » sur le CV et dans une carrière (et donc plus attractifs), elles peuvent également varier en fonction de chaque étudiant. Vincent, étudiant à l’emlyon ayant réalisé un stage chez Deloitte, puis dans un cabinet de conseil lyonnais, expliquait dans une interview pour Business Cool :

Pour ce qui est du métier d’audit, je le trouve un peu moins stimulant que l’expérience que j’ai eu en conseil … au début du moins, car quand tu montes en compétence et que tu deviens senior (généralement après deux ans), tu as une équipe à gérer, les missions changent et cela devient très rapidement responsabilisant. Mais à titre personnel, je ne me vois pas faire de la finance tous les jours.

Toutefois, la baisse d’attractivité de l’audit reste à relativiser : chaque année de nombreux étudiants se tournent vers ce secteur, considéré comme très exigeant et formateur. On constate que les cabinets d’audit bénéficient d’une grande visibilité auprès de l’ensemble des étudiants en Grande Ecole de commerce : seulement 9% des sondés ne connaissent pas Deloitte ou KPMG, 14% pour EY et 15% pour PwC.

Bien qu’ils soient parfois présentés ensemble, le conseil et l’audit restent deux secteurs bien distincts, dont les différentes missions sont susceptibles de plaire à diverses typologies d’étudiants. Nous avons donc souhaité réaliser des classements qui distinguent les deux secteurs, que vous pourrez retrouver ci-dessous. A noter que les cabinets d’audit dotés d’une branche conseil – à l’instar de Deloitte, KPMG, PwC et EY – ont été comptabilisés uniquement dans les classements concernant l’audit.

Classement des cabinets de conseil préférés des étudiants

Entreprise Note – top 5 Rang – top 5 Note – hors top 5 Rang – hors top 5
The Boston Consulting Group (BCG) 3,902 1 3,467 1
McKinsey & Company 3,632 2 3,463 2
Bain & Company 3,433 3 3,125 3
AT Kearney 3,041 4 2,816 6
Wavestone 2,839 5 2,650 9
Sia Partners 2,731 6 2,562 11
Natixis 2,652 7 3,018 4
Roland Berger 2,603 8 2,809 7
BearingPoint 2,443 9 2,713 8
Oliver Wyman 2,367 10 2,596 10
Kea 2,271 11 2,416 13
Advancy 2,254 12 2,422 12
Accenture 2,240 13 2,894 5
LEK 2,215 14 2,388 14

Comme nous avons pu l’observer, l’attractivité des cabinets de conseil dépend fortement de leur présence et des communications qu’ils mettent en place pour attirer les étudiants. Au-delà des célèbres MBB, les étudiants des écoles hors top 5 auront tendance à privilégier des cabinets comme Accenture ou Wavestone, qu’ils ont l’habitude de voir et rencontrer lors de forum carrières. Les étudiants du top 5 ont, quant à eux habitués à être courtisés par d’autres cabinets, accordent des notes globales plus sévères : la moyenne s’élève à 2,75 pour les étudiants du top 5, contre 2,81 pour le reste des écoles.

Classement des cabinets d’audit préférés des étudiants

Cabinets Note – top 5 Rang – top 5 Note – hors top 5 Rang – hors top 5
Ernst & Young 2,774 1 3,025 4
Deloitte 2,756 2 3,260 2
PricewaterhouseCoopers (PwC) 2,615 3 3,218 3
KPMG 2,614 4 3,357 1
Mazars 2,145 5 2,755 5
Grant Thornton 2,054 6 2,568 6

Encore une fois, les étudiants des écoles hors du top 5 se montrent plus généreux dans leur notation, avec une moyenne de 3,01/5. Les futurs diplômés du top 5 accordent quand à eux des notes plus proches de 2,49/5. Dans les deux cas, on observe une nette scission entre les cabinets des Big Four et le reste du classement, en termes d’attractivité.

Quelle attractivité pour votre entreprise ?

Pour vous aider à recruter des étudiants de Grandes Ecoles de commerce, nous vous proposons de réaliser une enquête d’attractivité auprès de notre communauté d’étudiants. Gratuite, elle vous permettra d’évaluer l’attractivité de votre entreprise, quel que soit son secteur d’activité, et de récolter des réponses d’environ 200 étudiants, en 24h seulement sur les réseaux sociaux.

Si vous êtes intéressés, laissez moi vos coordonnées et je reviendrai vers vous rapidement :

A lire ensuite