Calendrier des stages et alternances - Grandes Ecoles de Commerce - 2Empower Insights

Calendrier des stages et alternances – Grandes Ecoles de Commerce

Toute Grande Ecole de Commerce propose son propre calendrier de stage ou d’alternance : pour les entreprises, cet outil permet de choisir facilement quel profil étudiant recruter en fonction de ses besoins dans le temps. Néanmoins, étant donné le nombre important de Grandes Ecoles, il est difficile d’avoie une vue exhaustive des différents calendriers sans en laisser un de côté.

Pour vous aider à trouver plus rapidement de jeunes recrues et cibler les bons profils lors de vos recherches, nous avons regroupé toutes les informations mises à disposition par les Grandes Ecoles de management sous un seul et même fichier, facile d’utilisation et adaptable à vos besoins.

De même, nous avons tenu à expliciter les différents types de périodes en entreprise et les deux formations les plus connues : le Bachelor et le Programme Grande Ecole. Toutefois, chaque établissement ayant ses dispositifs et contraintes spécifiques, nous vous encourageons à consulter le calendrier des stages et alternances si vous souhaitez les dates d’une formation en particulier.

 

 

Les différentes périodes en entreprise

Pour recruter un étudiant d’école de commerce, plusieurs solutions s’offrent à vous en fonction de vos besoins.

Si vous cherchez une aide ponctuelle, pour une mission qui ne durera pas plus de trois mois, vous devrez davantage vous tourner vers les stages courts. En revanche, si vous souhaitez inclure votre stagiaire au sein d’une mission qui nécessite plus de temps, vous devrez attirer des profils de stage longs ou de dispositifs permettant à l’étudiant de passer plus de six mois en entreprise.

 

Les stages courts

Toutes les écoles proposent à leurs élèves, notamment en début de formation, de réaliser des stages courts. Ces stages se déroulent très souvent en fin d’année scolaire – majoritairement entre mai et août – et il est demandé aux étudiants de réaliser un minimum de semaines, afin de valider leur année.

La durée moyenne est de trois mois, bien que certains cursus tendent à l’allonger jusqu’à quatre mois. Pour certains stages courts, il est possible de recruter un stagiaire pour une période inférieure à deux mois (durée minimum pour ouvrir droit à une gratification).

Lire également : Quel salaire pour un stagiaire de Grandes Ecoles de commerce ?

Globalement, ce sont les étudiants de Bachelor qui auront tendance à réaliser des stages courts, comparé aux étudiants en Programme Grande Ecole qui n’en réalisent, traditionnellement, qu’un seul au cours de leur scolarité.

 

Ces périodes en entreprise sont souvent trop courtes pour confier aux stagiaires des tâches de grande ampleur, qui requièrent un long processus de mise en place. En effet, l’étudiant devra prendre ses marques les premières semaines, avant d’être totalement opérationnel. De ce fait, les entreprise recrutant des stagiaires pour trois mois leur donneront souvent des missions cadrées dans le temps : organisation d’un événement spécifique, application d’un pan d’une stratégie définie en amont, etc.

Pour les secteurs nécessitant une première expérience de vente, ce stage peut être l’occasion d’intégrer une équipe sur le terrain. Les stages courts intervenant surtout lors des premières années d’études, l’objectif est de pouvoir donner un aperçu aux étudiants du secteur d’activité, du fonctionnement de la structure et du métier. A ce stade, les étudiants ne savent pas forcément vers quel parcours professionnel s’orienter, et il n’est pas rare qu’ils demandent conseil aux étudiants plus âgés ou s’orientent vers des médias spécialisés.

Durant un stage court, l’intégration au sein de l’équipe et de l’entreprise sera accélérée sur une semaine, pour permettre au stagiaire de pouvoir appréhender des missions concrètes le plus rapidement possible. Toutefois, l’adaptation complète à un nouvel environnement de travail se faisant sur un temps plus long, les stagiaires travailleront, le plus souvent, en étroite relation avec leur maître de stage et auront besoin d’un suivi régulier, qui pourra s’espacer après leur prise de repères.

 

Les périodes longues en entreprises

Deux principaux dispositifs permettent aux entreprises de recruter des étudiants pour de longues périodes : l’alternance et les stages longs (cinq à six mois).

Les stages de cinq ou six mois sont très fréquents en école de commerce. On les retrouve souvent à partir de la deuxième année de formation et lors de l’année de césure où les étudiants cherchent à engranger de nombreuses connaissances professionnelles et pratiques, avant d’entamer leur année de spécialisation. Les étudiants peuvent choisir entre différentes expériences mais optent le plus souvent pour au moins un stage en entreprise.

 

Si l’année de césure dure, comme son nom le laisse présager, un an, la durée maximum d’un stage est fixée à six mois (soit 132 jours ou 924 heures de présence effective), par année universitaire (du 1er septembre de l’année N au 30 septembre de l’année N+1) et par organisme d’accueil.

L’alternance, quant à elle, permet d’intégrer une entreprise pendant plus longtemps : souvent 12 ou 24 mois, même s’il existe des variantes selon les écoles.

 

Ces périodes plus longues en entreprises permettent aux étudiants de progressivement prendre leurs marques, afin de monter en compétence et gagner en autonomie pour, en fin de parcours, endosser de plus grandes responsabilités.

Le premier mois nécessitera un accompagnement régulier et sera consacré à l’adaptation du stagiaire, ou alternant, aux nouveaux outils de travail et à l’environnement professionnel. Bien-sûr, les besoins de chaque étudiant dépendent de leur profil et de leur niveau de formation. Un stagiaire en fin d’étude sera plus à même de prendre de initiatives et de s’adapter rapidement qu’un élève de deuxième année de Programme Grande École, qui réalise sa première longue période en entreprise de son cursus.

 

Enfin, les stages de fin d’études, dont la durée est de six mois, débutent souvent en fin d’année scolaire (avril-juillet). Ils sont idéals pour « tester » les stagiaires, en vue d’un recrutement à long terme (CDD/CDI) et remplacent aisément la période d’essai. C’est aussi le moyen, pour une entreprise, d’avoir un collaborateur prêt et adapté aux us et coutumes de son équipe lors du début de son contrat.

 

Les autres dispositifs

Certaines écoles imposent, en plus d’une expérience minimum en entreprise et d’un départ à l’étranger, une condition supplémentaire afin de valider son année ou son diplôme : la réalisation d’un stage humanitaire ou social.

Cette période a pour objectif de faire découvrir d’autres enjeux et préoccupations que ceux habituellement soulevés en entreprises. HEC, par exemple, propose à ses élèves de réaliser ce genre d’expérience, bien qu’elle ne soit pas obligatoire : nous avons ainsi rédigé un article sur le parcours d’Hermance, qui a décidé de réaliser une mission humanitaire au Vietnam.

Ce dispositif peut prendre différentes formes : bénévolat, service civique, certains V.I.E., etc. Néanmoins, seuls certains organismes pourront accueillir les étudiants et l’acceptation de la mission sera confiée à l’école.

 

 

Quel profil de Grande Ecole recruter ?

Différents programmes co-existent au sein des Grandes Ecoles de Commerce et tous comportent des périodes de stage ou d’alternance plus ou moins longues. Toutefois, chaque programme prépare les étudiants différemment au monde de l’entreprise, ce pourquoi les recruteurs devront être particulièrement attentifs à l’intitulé du diplôme préparé et à l’année de formation du candidat.

 

Les stages en Bachelor

Le bachelor, ou son pendant spécifique aux écoles de Commerce, le Bachelor in Business Administration, propose une formation post-bac aux étudiants qui souhaitent se lancer dans des études courtes, de trois ou quatre ans.

Ces formations dispensent les bases en comptabilité, ressources humaines, management, marketing, etc. nécessaires à l’entrée sur le marché du travail. Elles permettent également aux étudiants d’expérimenter un départ à l’étranger, que ce soit par le biais d’échange universitaire ou de stage en entreprise.

 

Les périodes de stage, pour un programme Bachelor, se décomposent la plupart du temps comme suit :

  • Un stage court en fin de première année (Bac +1), avec un minimum requis de huit semaines ou deux mois.
  • Un deuxième stage en deuxième année : selon le cursus il peut être court et débuter en fin d’année, ou long (cinq à six mois) et commencer en milieu d’année scolaire, en janvier.
  • La troisième année comporte un stage long de fin d’études pour les formations qui se finissent à Bac+3, ou bien un stage à durée variable pour les autres cursus.
  • Enfin, pour les Bachelors réalisables en quatre ans, un stage de fin d’année, débutant vers janvier, est proposé.

Voici par exemple les périodes de stage du BBA de South Champagne Business School :

 

Les profils Bachelors recrutés en première année n’auront, en général, que très peu de connaissances du monde de l’entreprise, et seront très jeunes (18-20 ans), tandis que les profils de troisième ou quatrième année seront traditionnellement plus à l’aise sur les problématiques professionnelles et auront engrangé davantage de connaissances puisque la spécialisation intervient au cours de la dernière année de formation.

 

Les périodes entreprises et stages en Programme Grande Ecole

Aussi appelé Master in Management (MiM) ou abrégé en PGE, le Programme Grande Ecole est le cursus phare des Grandes Ecoles de commerce. C’est souvent celui qui sert de référence pour tous les classements, si ces derniers ne concernent pas des secteurs spécifiques (ex : Classement des meilleurs masters en marketing en France).

Si les étudiants qui entrent en première année de Bachelor ont tous un background assez similaire, ce n’est pas le cas des profils arrivant en Programme Grande Ecole. En effet, il existe de nombreuses voies d’entrée : classes préparatoires, universités via les admissions parallèles, DUT, Bachelors, etc.

Les étudiants en première année de PGE (équivalent Bac+3) présentent, par conséquent, des curriculums très disparates : certains jeunes auront déjà plusieurs expériences professionnelles à leur actif alors que d’autres n’auront jamais mis les pieds dans une entreprise.

 

Comme pour les Bachelors, on observe des périodes plus propices que d’autres pour recruter des étudiants :

  • Un stage court est demandé aux étudiants pour valider leur première année de PGE. Celui-ci commence souvent en juin, même si certaines écoles peuvent le faire débuter dès avril. Pour l’ESSEC, l’emlyon et TBS, la durée de ce stage est fixée à 6 mois.
  • Pour la deuxième année, de nombreux cas de figure sont possibles : des stages de deux à six mois, débutant en septembre, janvier, avril, juin, etc.
  • Entre la deuxième et troisième année intervient une période de césure. Pour les étudiants, c’est souvent l’occasion de réaliser deux stages de quatre à six mois, avec deux périodes de recrutement : septembre et janvier.
  • La fin du cursus se termine par un stage de fin d’études, parfois optionnel, de six mois.

Voici, par exemple, les périodes de stage d’un étudiant en PGE à Audencia :

 

Comme expliqué précédemment, l’année de césure est une période idéale pour recruter des étudiants car il sont assez disponibles et, suivants leurs projets, assez flexibles concernant les dates de début et fin de stage. La spécialisation intervenant, pour la quasi-totalité des écoles, en dernière année de PGE, l’entreprise ne pourra pas demander autant de connaissances techniques qu’à un étudiant en fin de parcours.

 

Accueillir un alternant pour 12 ou 24 mois

Des parcours en alternance sont également envisageables pour les Bachelors comme les PGE. Ils débutent, bien souvent, dès la deuxième ou troisième année.

Ce dispositif est assez particulier car il revêt différentes réalités : un parcours de 12, 14, 16, 18 ou 24 mois, différents contrats possibles (professionnalisation, apprentissage, stage alterné).

Lire également : Alternances et Grandes Ecoles de Commerce.

Intégrer un alternant au sein d’une équipe est un processus vraiment différent et nécessite une réflexion en amont sur les capacités de l’entreprise à prendre en charge un étudiant, qui cherche à monter en compétence, sur un temps aussi long.

 

 

Fonctionnement du calendrier des stages et alternances

Afin de vous permettre d’y voir plus clair, et de vous éviter le fastidieux travail de recherche de données, nous avons regroupé toutes les informations nécessaires dans un seul fichier. Vous y retrouverez toutes les périodes en entreprise (stages et alternances), réalisables pour les étudiants de PGE et Bachelor des Grandes Ecoles de commerce françaises.

L’année scolaire apparaît en grisée, les périodes de stage sont mises en valeur par des croix. Les dates de début de stage sont également indiquées par des cases plus foncées. Prenons par exemple la deuxième année du Programme Grande Ecole de KEDGE BS : deux périodes en entreprise co-habitent, en fonction du cursus de l’étudiant.

Tout d’abord, on constate qu’il est possible de recruter un alternant, pour un période de 12 mois. Celle-ci se déroule traditionnellement sur l’ensemble de l’année scolaire (septembre N – août N+1). Néanmoins, il est également possible d’allonger la durée de l’alternance, en la faisant débuter plus tôt. Ce cas de figure est ici représenté par les cases les plus foncées, qui indiquent les mois durant lesquels l’alternance peut débuter.

Enfin, il est également possible, pour les étudiants, de faire un stage de fin d’année. Ce stage devra être réalisé entre janvier N+1 et août N+1. Et, puisque la durée du stage est nécessairement 6 mois, les dates de début s’échelonnent de janvier N+1 à mars N+1.

 

Comment trouver le stage ou l’alternance adapté à son besoin ?

Comme pour un fichier excel, il vous est possible de trier les périodes en entreprise en fonction :

  • de l’école,
  • de la formation et de l’année concernée,
  • de la durée,
  • de la date de début.

L’objectif est de vous permettre d’avoir une expérience totalement personnalisée et, surtout, adaptée à vos besoins et vos périodes de recrutement.

 

Accéder au calendrier

Pour voir le calendrier des stages et alternances, laissez vos coordonnées ci-dessous afin de recevoir le lien d’accès par mail :


A lire ensuite